On se les pèle à KervelSoleil et vent au programme des vacances douarnenistes de cet été.

Ayant une seule voiture, nous sommes arrivés en couple à Douarnenez le dimanche 3 août, sans les angevins ni Loann qui ont attendu le passage du permis auto de Robinson ainsi que le retour d'Arthur avec la deuxième voiture (Clio). Nous avons donc passé la première semaine à trois, avec Monique, et profité, entre autre des crèpes et des homard.

Vieux port de Douarnenez à marée basse (1.73 mètres, coef entre 95 et 101)

Ballade à la pointe du Van avant la dégustation du homard breton Monique s'apprête à déguster le homard grillé à la crème Le port du bavoir est obligatoire pour déguster le homard grillé à la crème

L'anse de Pouldavid au fond du Port RhuMalgré le vent et la température de l'eau oscillant de 16 à 20 °C, certains ont profité de nombreuses baignades à Audierne (16°C), Kervel, Sainte-Anne-la-Palud, les criques de Beuzec et la Baie des Trépassés avec ses superbes rouleaux. Cette année, pas de trempette sur la plage du Ris qui est restée longtemps fermée avec le drapeau rouge et pavillon violet, suite à une pollution à l'escherichia coli.

Plage de Sainte-Anne-la-Palud à marée haute (6.80 mètres, coef 101)

Jeu de balle sur la plage de Sainte-Anne-la-PaludPour connaître les horaires des marées ainsi que le niveau de l'eau à Douarnenez, cliquez ICI.

Pour fêter la Sainte Marie, le 15 août, nous avons eu la visite de François-Marie et Marie-Hélène afin de savourer une nouvelle fois à la paëlla aux langoustines bien garnie de l'Athanor arrosé de l'excellente dernière bouteille de Zé, un "Château Montaiguillon (montagne Saint-Emilion) 1989".

La paëlla du 15 août (photo FM)