La pointe du confluent Rhône-Saône vue du musée

Ce n'est pas aujourd'hui que nous avons effectué notre première visite au Musée des Confluences, celui-ci est fermé pour les 3 jours de deuil national, ainsi que le MAC dans lequel nous contions nous rendre ce jour pour la 13ème biennale d'art contemporain. C'est le mardi 27 octobre que nous avons découvert les expositions temporaires "L'art et le machine" et "Appartement témoin" de Michel Laubu.


L'Art et la Machine aux Confluences


Appartement témoin aux Confluences

Tombe féminine n°9 de la sépulture de Koban dans le CaucaseUne autre exposition sur le thème d'après la mort qui semble ne plus être d'actualité.

Et très rapidement les parcours permanents "Origines, les récits du monde" où nous avons recroisé le squelette du Mosasaure vu 6 ans plus tôt à la chambre de commerce et apprendre l'existence du mammouth de Choulans découvert en 1859 lors du percement du tunnel ferroviaire sous Fourvière; ainsi que "Espèces, la maille du vivant" avec, entre autres, sa collection d'antilopes.


Le squelette du mosasaure de Lyon Confluences

Deux joueurs d'échec dans la baignoire de l'appartement témoin Les antilopes de Confluences Le mammouth de Choulans Dans l'art de la machine Moteur d'avion La gare d'Argenteuil de Claude Monet (vers 1872) Le puit de lumière du musée des confluences Deux visiteurs au musée des confluences La face Nord du musée des confluences

Bien sûr, il faudra revenir plusieurs fois pour apprécier toutes les pièces exposées dans ce fabuleux musée.

Vue du balcon Ouest