Lyon 2016Les quatre derniers platanes du Cours Lafayette ont été abattu dans la journée du 14 mars. Dans le cadre de la réalisation d'un double site propre bus au Nord de l'axe qui relie le pont Lafayette et le pôle multimodal de Laurent Bonnevay pour l'amélioration des performances de la ligne de trolleybus C3, depuis le 15 février, 86 platanes ont été supprimé. En automne 2017, ils seront remplacé par 216 arbres dont ormes, érables, platanes et cerisiers du Japon. En attendant, ils manquent énormément au champ de vision du parcours quotidien.

Ce qui dérange dans ce reportage, c'est ce début de phrase : "Pour la plupart arrivés en fin de vie et surtout peu adaptés à cette grande artère passante, les 86 platanes abattus..." ; il ne faut pas oublier qu'un platane est un arbre d'alignement qui a une durée de vie de plusieurs centaines d'années, voire dix siècles et plus ; il semble pourtant que ces derniers ne dépassent à peine une soixantaine d'années. Proportionnellement, un humain de 20 ans doit préparer son cercueil, en bois de platane. Il faut simplement admettre "qu'ils étaient difficiles d’entretien et présentaient une gêne pour les riverains" qui préfèrent le béton et le bruit des voitures.

Attention, 4 phases de 2 semaines de travaux de désamiantage auront lieu entre le 29 mars et le 20 mai sur le Cours Lafayette avec interruption totale de la circulation.